E-soin : vers un label pour les services de soins numériques infirmiers ?

Sous l'impulsion d'un infirmier libéral, Giovanni Silverii, le concept de e-soin se dessine peu à peu aux côtés de la e-santé. Peu d'infirmiers oeuvrent selon lui dans l'univers de la santé numérique : « le Club médical numérique ne compte que trois ou quatre infirmiers sur une trentaine de membres actifs », observe-t-il.

Ce sont pourtant les infirmiers qui pratiquent les soins et, ce faisant, « produisent » une grande quantité de données issues de leurs mesures (température, tension...) et de leurs observations (état du patient, plaies, pansements, etc.). Des données utiles aux médecins dans leur démarche de diagnostic, d'évaluation et de prescription mais dont l'utilité pour l'amélioration de la prise en charge globale des patients n'est pas exploitée. Or, ajoute l'infirmier, elles (les données produites par les mesures et les observations réalisées par les infirmiers) ne sont pratiquement pas utilisées pour créer par exemple...

Lire la suite

Source : Actusoins