Merck s'offre une pépite française pour trois milliards d'euros

Une puce qui permet à votre Mistigri, et à lui seul, d'ouvrir la chatière.  Une autre qui déclenche le distributeur de croquettes seulement pour lui et pas pour le chat du voisin. Voilà le type de produits que propose Antelliq, la société que le laboratoire américain Merck (MSD en Europe) vient de racheter pour 3,25 milliards d'euros au fonds BC Partners. Le groupe américain prévoit de verser 2,1 milliards d'euros en espèces et de prendre en charge 1,15 milliard d'euros de dette qu'il remboursera peu après la finalisation de l'opération.

Une belle somme pour cette société, basée à Vitré (Bretagne), qui a dégagé un chiffre d'affaires annuel de 360 millions d'euros au 30 septembre. Elle est spécialisée dans les produits d'identification et de localisation des animaux dits « de rente » ou de compagnie. « L'utilisation grandissante des technologies numériques dans l'élevage est...

Lire la suite

Source : Les Echos