Efelya va lancer un passeport-grossesse dans le monde entier

La mortalité liée aux grossesses à risque concerne chaque année 300 000 femmes dans le monde et deux millions de bébés. Ces chiffres concernent surtout les pays émergents et confirment que la fameuse couverture sanitaire universelle est encore loin d’être atteinte dans ce domaine. C’est justement ce qui motive Efelya, spécialisée dans l’e-santé. La start-up vannetaise (*)  a été fondée en janvier 2018 par Florine Duplessis, sage-femme échographiste à Hennebont (56), Nicolas Duplessis, développeur informatique, et Nicolas Gavard-Pivet, spécialisé dans la création d’intelligence artificielle. À ce noyau dur s’ajoutent : cinq développeurs informatiques, une docteur en Science et deux data scientists qui collaborent à l’élaboration d’un algorithme, cœur du système de prévention et dépistage des grossesses à risques mis au point par Efelya. « En France, on a un bon système de soins avec un dépistage qualitatif, dit Florine Duplessis. Mais la...

Lire la suite

Source : Le Télégramme