MSD Avenir investit 28 millions d'euros dans la recherche en France

Le laboratoire américain Merck - MSD en Europe - peine à obtenir, en France, le remboursement du Keytruda, son produit d'immunothérapie, dans plusieurs indications. Il continue pourtant -  mais pour combien de temps ? - à soutenir la recherche publique française. Il annonce en effet ce mardi, à l'occasion de la journée annuelle, organisée par la fondation MSD Avenir, à l'université Paris-Descartes, un nouvel investissement de 28 millions d'euros, dont plus de la moitié en cancérologie.

Il s'agit, explique Cyril Schiever, président de MSD en France et de MSD Avenir, « de financer dans le cadre de partenariats public-privé, des projets novateurs s'inscrivant dans les domaines de recherche du groupe ». C'est ainsi le cas de Immunome, porté par l'Institut Gustave-Roussy, qui vise à mieux comprendre l'immunité, de Diagnose au Centre Léon-Bérard de Lyon qui cherche comment appliquer l'intelligence artificielle au..

Lire la suite

Source : Les Echos