Réforme des retraites : la CARMF en colère

On ne les avait pas trop entendu jusqu’à présent. Thierry Lardenois, est l’un des premiers présidents de caisse de retraite à prendre publiquement la parole pour affirmer ses divergences avec les premières mesures de la réforme des retraites. A la tête de la caisse autonome de retraite des médecins de France (CARMF), il veille aux intérêts de 200.000 médecins libéraux en ce qui concerne leur retraite (régime de base, complémentaire et supplémentaire) mais aussi la prévoyance (arrêt maladie, invalidité et décès) et l’action sociale pour les médecins les plus fragiles.

Quels sont vos principaux désaccords avec la réforme des retraites ?

Thierry Lardenois : la CARMF n’est pas contre la création d’un régime universel. Au contraire, nous pouvons même dire que nous avons été précurseur en la matière car notre régime fonctionne déjà par points et l’âge légal de départ à la retraite est fixé à 62...

Lire la suite

Source : Capital