Officines vs grandes surfaces : un combat de santé publique ?

Depuis plusieurs années, les grandes surfaces et en particulier les centres Leclerc combattent le monopole officinal et prétendent qu’il n’y a pas de justification valable pour que les médicaments sans ordonnance ne soient pas vendus dans leurs centres.

 

Face à eux, les représentants des officinaux se dressent et mettent en avant des impératifs de santé publique.  

 

A la pointe de ce combat, on trouve l’UDGPO (Union des groupements des pharmaciens d’officine) qui a engagé plusieurs procédures contre les centres Leclerc. Pour faire le point sur cette lutte et en déterminer les ressorts, le JIM a interrogé le président de ce syndicat, Laurent Filoche.

Voir la vidéo

Source : JIM