Pénurie de médicaments pour les malades de Parkinson

Un « plan d’action urgent ». C’est ce que réclament des malades de Parkinson dans une tribune publiée par Le Parisien, lundi 29 octobre. Motif de leur inquiétude : la difficulté à trouver en pharmacie le sinemet, l’un des médicaments de base dans le traitement de cette maladie qui concerne 200 000 personnes en France.

Les malades de Parkinson sont loin d’être les seuls concernés. L’Agence nationale de la sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), l’établissement public français d’évaluation des risques sanitaires liés aux médicaments a recensé en 2017 des signalements de rupture de stock pour 530 traitements d’intérêt thérapeutique majeur. C’est le cas pour ce qui concerne l’immucyst, utilisé dans la lutte contre le cancer de la vessie et dont la pénurie oblige certains malades à se faire retirer cet organe plutôt que de le soigner : « 600 malades ont dû se faire retirer cet organe entre 2012 et 2017 »...

Lire la suite

Source : Le Monde