Un robot innovant pour les victimes d’AVC

Grand écran, joystick : il pourrait ressembler à s’y méprendre à une nouvelle console de jeux vidéo haute technologie. Le robot s’adresse aux patients (adultes ou de pédiatrie) atteints de troubles neurologiques ou traumatologiques. Scratchs serrés, la main positionnée sur le joystick : le programme propose trois modes d’intensité (passif, actif aidé, actif) et variation de jeux (circuits à suivre, recettes virtuelles). Les gestes (calqués sur ceux du quotidien) sont relayés et enregistrés sur le superviseur, permettant d’analyser au plus juste l’évolution. « L’activité ? Environ 500 mouvements par séance, contre moins de 100 avec une séance traditionnelle. Plus on est dans l’intensité, plus le cerveau est stimulé pour créer un réseau de neurones », explique Fabien Nicolet,ergothérapeute. Si le robot est initialement voué aux patients victimes d’AVC, il se montre également efficace pour d’autres pathologies (type Parkinson, syndrome de...

Lire la suite

Source : Le Télégramme