Santé et IA : les Gafa et les start-up dans la course

Et si les Gafa devenaient aussi des géants de la santé ? Google a tenté d'enfiler la blouse blanche il y a plus de dix ans. Après l 'échec de Google Health , son dossier médical en ligne abandonné en 2012, la firme est revenue en force avec sa filiale DeepMind Health, en faisant ce qu'elle sait faire de mieux : collecter et traiter les données. En l'occurrence celles de patients d'hôpitaux, notamment britanniques.

Les choses ont toutefois été plus difficiles que prévu avec le Royal Free Hospital Trust, qui lui permettait d'accéder à l'historique médical de 1,6 million de patients. L'accord a été dénoncé quand les autorités britanniques ont constaté que ces données n'avaient pas été anonymisées et avaient été utilisées dans un cadre plus large que prévu.

Mais Alphabet, la maison mère de Google, a plusieurs fers au feu. Le projet Baseline, porté par sa filiale Verily, a l'ambition de « cartographier » la santé humaine, en...

Lire la suite

Source : Les Echos