Nos données personnelles peuvent-elles sauver des vies ?

C’est un étudiant chinois dont la presse a parlé, récemment, à l’occasion de son succès à l’examen de médecine.

Xiao Li est plus qu’un étudiant sérieux, c’est un bourreau de travail. Pour préparer l’épreuve écrite, il a lu, en un an : 53 000 ouvrages, deux millions de dossiers, plus de 400 000 documents et rapports médicaux, et visionné un petit million d’images… Son obstination s’est avérée payante puisqu’il a obtenu 456 points sur 600. Bon, ce n’est pas non plus sensationnel, mais c’est quand même mieux que la moyenne des étudiants.

Xiao Li, « petit docteur » en chinois, est un robot… Un humanoïde dressé à ingurgiter pour les analyser, toutes les données disponibles en matière de santé ; un cousin de Deep Blue en quelque sorte, moins doué que lui mais qui préfère sauver des vies plutôt que de passer la sienne à jouer aux échecs.

Lire la suite

Source : France Culture