Ce qui va changer en 2020 en cas de refus de médicaments génériques

Malgré les nombreuses campagnes d’information à ce sujet, les médicaments génériques peinent à dominer le marché pharmaceutique. Si plus de 900 millions de boîtes de génériques ont été vendues en 2017 selon le Gemme, le médicament générique ne représente toujours que 36% des volumes du marché pharmaceutique remboursable en France. Les ventes de médicaments génériques ont même reculé en 2017, de 2,4% en volume et de 3,9% en valeur.

Or, parce qu’un médicament générique coûte en moyenne 40% de moins que le princeps, à savoir le médicament original, selon le ministère de la Santé, plébisciter le recours aux génériques demeure une excellente façon de faire des économies.

Et pour ce faire, le gouvernement préfère visiblement le bâton à la carotte, ou le punitif à l’incitatif. Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) comprend en...

Lire la suite

Source : Santé magazine