Une intelligence artificielle pour mieux dépister les maladies respiratoires

L'IA sera-t-elle bientôt aussi commune en médecine que le stéthoscope ? Les algorithmes d'intelligence artificielle sont promis à un bel avenir aux côtés des médecins spécialisés. Un de leur atout majeur : aider au diagnostic pour les examens médicaux difficiles à interpréter. C'est le cas de ce logiciel, présenté à l'occasion du Congrès européen des maladies respiratoires, qui aide les pneumologues à détecter certaines maladies pulmonaires rares. Présentation de ce dispositif, déjà utilisé en clinique dans deux hôpitaux en Belgique et expérimenté en France à l'hôpital Cochin de Paris et au Centre hospitalier universitaire de Grenoble. Il réalise d'ores et déjà une performance remarquable, en aboutissant à un diagnostic correct dans 82% des cas, contre 45% en moyenne pour les pneumologues.

Pour dépister les maladies respiratoires chroniques, les pneumologues ont habituellement recours à l'exploration fonctionnelle respiratoire...

Lire la suite

Source : Sciences & Avenir