Téléconsultations : la mise en garde de l’Assurance maladie

Entrée théoriquement en vigueur le 15 septembre dernier, la prise en charge des téléconsultations est loin d’être acquise pour toutes les plateformes en ligne qui proposent ce service. Le directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam), Nicolas Revel, interrogé sur ce point par le Parisien - Aujourd’hui en France, tient à mettre en garde les patients tentés de consulter un médecin à distance.

Alors que la page d’accueil de Qare.fr stipule : « Bénéficiez, depuis le 15 septembre 2018, des mêmes conditions de prise en charge et de remboursement que celles qui s’appliquent aux consultations en cabinet », en réalité, la situation est plus nuancée. Pourtant, ces cabinets virtuels ont bien recours à des médecins inscrits à l’Ordre, à la vidéoconférence et à des dispositifs sécurisés comme l’impose la loi. Que manque-t-il donc ?.

Lire la suite

Source : Le Parisien