80% des personnes porteuses d'un gène cancérigène ne le savent pas

Selon l'Institut national du cancer, le nombre de nouveaux cas de cancer en France en 2017 était estimé à 400 000. Un chiffre alarmant qui pousse certains chercheurs à savoir si la population est consciente de leur risque de développer un cancer : les résultats d'une étude américaine montrent que 80% des personnes porteuses d'un gène cancérigène (cancer du sein, des ovaires, de la prostate ou du pancréas) ne savent pas qu'elles sont prédisposées génétiquement.

L'étude a été publiée le 21 septembre 2018 dans la revue JAMA Network Open. Pas moins de 50 726 adultes âgés de 60 ans en moyenne se sont soumis à un dépistage génétique (analyse de l'ADN). Les observations des chercheurs ont montré que parmi eux, 50 459 étaient porteurs des gènes BRCA1 (gène 1 du cancer du sein) et BRCA2 (gène 2 du cancer du sein) non pathogènes tandis que 267 portaient ces gènes susceptibles d'être ...

Lire la suite

Source : Medisite