Le marché de la télémédecine suscite l'appétit des jeunes pousses

Le coup d'envoi officiel a été donné samedi 15 septembre, et les entreprises de la télémédecine se bousculent sur la ligne de départ. Fruit de plusieurs mois de négociations entre les syndicats de médecins et la Caisse nationale d'Assurance-maladie, le remboursement de la téléconsultation médicale est désormais possible : il pourrait bien bouleverser le jeune marché de l'e-santé.

Le dossier n'est pas neuf : la France affiche du retard et cela fait des années que les professionnels préparaient le terrain à grand renfort de rapports et d'expérimentations. Car si la télémédecine suscite de fortes attentes - baisse des coûts, meilleure prise en charge, réponse aux déserts médicaux -, elle pose aussi d'innombrables questions : quel périmètre définir ? Comment coordonner les équipes, organiser la tarification des actes, la sécurisation et la compatibilité des données ?

Lire la suite

Source : Les Echos