Plan Santé : "les lobbies vont s’y opposer", prévient Patrick Pelloux

Alors qu’Emmanuel Macron a présenté le plan Santé mardi, son application risque d’être compromise par les lobbies médicaux, avance l’urgentiste Patrick Pelloux au micro de Sonia Mabrouk. "Je ne dirais pas que c’est un plan, c’est un vrai discours politique. Il ne faut pas y chercher la main de tel ou tel lobby, mais ils viendront après, ils sont déjà là", estime le président de l’Association des médecins urgentistes de France.

Les CHU craignent pour leurs prérogatives. "Les lobbies sont déjà actifs, ce sont ceux du monde hospitalier, notamment avec les hospitalo-universitaires qui vont réagir. Ils vont se rétracter sur eux-mêmes avec la réforme des études médicales, mais aussi quant à leurs prérogatives car le président appelle de ses vœux pour qu’il y ait une ouverture des hôpitaux par rapport à la médecine de ville. Les CHU vont se refermer sur eux-mêmes", prédit Patrick Pelloux.

Lire la suite

Source : Europe 1