Carabins et internes auscultent le plan Macron

Ni carton rouge, ni chèque en blanc : les étudiants en médecine (ANEMF), internes (ISNI et ISNAR-IMG) et jeunes praticiens (chefs de clinique, SNJMG, ReAGJIR) ont globalement salué le plan santé dévoilé par le président Emmanuel Macron mais en pointant plusieurs points de vigilance ou d'inquiétude.

Mesure phare du plan, la suppression attendue du numerus clausus et de la PACES est applaudie par les carabins. « Ce sont de très bonnes mesures qui mettent fin à un système déshumanisé, se réjouit Clara Bonnavion, présidente de l'ANEMF. Elles permettront un assouplissement dans les études de santé et valoriseront la diversité des profils. » Si le futur système de sélection reste flou, l'ANEMF garde la tête froide. « Il ne faudra pas retomber dans les défauts et les travers de la PACES comme les risques psychosociaux ou l'évaluation sur des critères restreints, souligne sa présidente. Et sur...

Lire la suite

Source : Le Quotidien du Médecin