En 10 ans, les prescriptions d'opiacés antalgiques ont augmenté de 88 %

La consommation d'antalgiques opiacés forts a doublé en France en plus de dix ans. 1,1 % des Français en consomment au moins une fois dans l'année, contre 0,54 % en 2004, selon l'Observatoire français des médicaments antalgiques (OFMA). Son directeur, le Pr Nicolas Authier (CHU de Clermont-Ferrand), membre de la commission des stupéfiants et des psychotropes de l'ANSM, fait le point sur cette tendance de fond et appelle à « mieux prescrire ».

LE QUOTIDIEN : Selon l'OFMA, les hospitalisations pour surdosage d'antalgique ont augmenté de 167 % entre 2004 et 2017 (2 586 hospitalisations/million d'habitant en 2017) et le nombre de décès de 146 % en 10 ans (3,2/million en 2015). Comment expliquez-vous cette hausse ?

Pr NICOLAS AUTHIER : Les prescriptions pour des douleurs non cancéreuses ont augmenté de 88 %. Or on constate que c'est généralement dans ces indications...

Lire la suite

Source : Le Quotidien du Médecin