Agnès Buzyn appelle à une meilleure « responsabilité collective autour des arrêts de travail »

L’indemnisation des arrêts de travail s’impose comme un des sujets de cette pré-rentrée. D’abord, l’idée d’un transfert d’une partie du coût engendré par les arrêts maladie de courte durée aux entreprises a provoqué un tollé au sein du patronat. Du côté des professionnels de santé et des spécialistes de l’économie de la santé, on rappelait qu’il était difficile de déterminer la part de responsabilité des entreprises dans la hausse des arrêts maladie. Si la progression de l’épuisement professionnel peut être en cause, l’augmentation de l’âge des actifs et un recours à la médecine aujourd’hui plus fréquent qu’hier sont également des pistes à ne pas négliger. Puis, les déclarations rassurantes du Premier ministre concernant l’absence brutale de changement et d’implication des entreprises ont apaisé le patronat, mais quelque peu froissé les médecins, redoutant toujours d’être désignés comme les responsables de la hausse des arrêts maladie et à l’origine d’un nombre important...

Lire la suite

Source : Jim