Municipales : le risque d’un manque de candidats inquiète

L'histoire avait fait le tour de France lors des élections municipales de 2014. Le maire sortant de Gironde-sur-Dropt (Gironde) ne voulait pas se représenter, la gestion de cette commune prenant trop de temps à ce chef d'entreprise. Le jour de l'élection, la mairie était restée fermée, le village faillit finir absorbé par sa voisine de La Réole. Un mois après, Thierry Bos revint sur sa décision et se dévoua pour un mandat de plus. C'était la seule commune de plus de 1.000 habitants dans cette situation.

Crise des vocations

Sauf que le cas pourrait se multiplier aux municipales de 2020. Le risque d'un manque de candidat commence d'ailleurs à inquiéter et mobiliser l'Etat, ainsi que les associations d'élus locaux. Le président de l'Association des maires d'Ile-de-France  Stéphane Beaudet en est persuadé  : « Il y aura bien plus de communes...

Lire la suite

Source : Les Echos