En Italie, le gouvernement veut défaire la vaccination obligatoire

Le gouvernement italien prépare les esprits à une épidémie de rougeole. « Il ne faut pas s’illusionner et penser que personne ne mourra », a sereinement déclaré la ministre de la santé, Giulia Grillo, dans le Corriere della sera, le 8 août. Membre du Mouvement 5 étoiles (M5S), elle compte honorer les promesses électorales de sa coalition – le M5S et la Ligue – et reporter d’un an l’obligation vaccinale pour les écoliers.

Validé par le Sénat début juillet, un amendement en ce sens doit encore être examiné par les députés, qui ne se réuniront qu’à partir du 11 septembre, donc après la rentrée des classes, car celle-ci a lieu entre le 5 et le 11, selon les régions. D’ici là, chefs d’établissement, médecins et parents sont sur le pied de guerre.

Les prémices de cette bataille remontent à juillet 2017. Après une recrudescence de cas de rougeole et de méningite en Italie, la loi Lorenzin,  du nom de la précédente...

Lire la suite

Source : Le Monde