Budget : est-ce injuste de matraquer les retraités ?

Edouard Philippe a été très clair dans "le Journal du Dimanche" du dimanche 26 août. Le mot d’ordre du gouvernement est : que le travail paie, et paie plus pour ramener le plus de Français possible vers l’emploi ! Tant pis donc pour ceux qui ne travaillent pas ou ne travaillent plus, notamment les retraités. Ceux-ci paient un lourd tribut à la politique du gouvernement. Depuis le 1er janvier, le taux de la contribution sociale généralisée (CSG) sur les pensions de retraite a augmenté de 1,7 point pour 60% des retraités. Et l’an prochain, les pensions ne seront pas revalorisées selon l’inflation (attendue par l'Insee à 1,7% en fin d'année), mais seulement de 0,3%.

Est-ce acceptable, puisque si les retraités ne travaillent pas aujourd’hui, ils ont bossé toute leur vie pour acquérir des droits ? Ou sont-ils à ce point mieux lotis que les actifs que l’on puisse trouver juste de les ponctionner davantage ?

Lire la suite

Source : L'Obs