Seniors et dépression : une maladie banalisée

«Non, être déprimé, quand on est âgé, ce n’est pas normal», martèle Véronique Lefebvre des Noettes, psychiatre au centre hospitalier Émile-Roux (Val-de-Marne). Il s’agit d’une maladie que l’on peut soigner.» Encore faut-il pouvoir la repérer… Or la dépression ne se manifeste pas de la même manière chez une personne âgée que chez les plus jeunes. Et si les gérontologues commencent à la reconnaître, elle est largement méconnue du grand public, peu diagnostiquée par les médecins généralistes et souvent mal soignée. Il a fallu que paraissent, il y a quelques années à peine, les premières évaluations de l’ampleur du suicide chez les personnes âgées pour commencer à lever le voile sur ce phénomène. Une des plus récentes, publiée par l’Inserm en 2011, révèle que les personnes âgées en France se suicident beaucoup plus fréquemment que les 15-24 ans: trois fois plus souvent entre 65 et 74 ans, six fois plus entre 85 et 94 ans... Cela touche alors 40 personnes pour 100.000...

Lire la suite

Source : Le Figaro