Cancer de la peau : un test prometteur pour le dépistage du mélanome

Le constat de l'Organisation mondiale de la santé est sans appel : un cancer détecté sur trois est un cancer de la peau. Dans ce contexte, toute avancée est une bonne nouvelle. Ainsi, même s'il est très prématuré de crier victoire, des chercheurs australiens viennent de mettre au point un test sanguin pour dépister le mélanome à un stade précoce. Une « première mondiale », selon eux.

Les scientifiques de l'Université Edith Cowan, dont  les travaux sont publiés dans le journal « Oncotarget » , expliquent que ce test pourrait aider les médecins à déceler le mélanome, un cancer de la peau agressif ( 8.250 nouveaux détectés chaque année en France ), avant qu'il ne se propage dans le corps. « Les patients dont le mélanome est détecté à un stade précoce ont un taux de survie à cinq ans entre 90 et 99 % », a indiqué dans un communiqué la première auteure de l'étude, Pauline Zaenker. Dans le cas contraire, ce taux descend à moins de 50 %. Insistant : « C'est...

Lire la suite

Source : Les Echos