La start-up Dooloo collabore avec le CIUS de Nice

Dooloo est un nom qui dit bien ce qu'il adresse : la douleur. Mais plus précisément c'est la douleur chronique qui fonde l'intérêt de la startup créée en 2015 par Laurence Sergheraert, diplômée en pharmacie et d'une école de commerce, une double formation "qui me permet d'avoir une bonne appréhension de mon secteur", affirme celle qui créait déjà sa première entreprise en 2003. Après un premier parcours dans l'industrie pharmaceutique, Laurence Sergheraert bifurque donc vers l'activité de conseil. C'est parce qu'elle s'interroge sur le système de santé et l'avènement en parallèle de la maladie chronique qu'elle s'engage dans une formation de coach, "pour comprendre comment fonctionne le patient".

Coordination intelligente

Aujourd'hui, c'est vers la douleur chronique que se centralise son intérêt, une maladie mal connue, dont souffrent 9 millions de patients, à replacer dans le ...

Lire la suite

Source : La Tribune