Le médicament français veut freiner le recul du secteur

En dix ans, la France a perdu sa place de leader européen en matière de production de médicaments. En 2016, en effet, sur les 282 nouveaux traitements autorisés par l'Agence européenne du médicament, seuls 21 étaient fabriqués sur notre territoire, contre 68 au Royaume-Uni et 86 en Allemagne.

Ainsi, indique Le Figaro, la France se retrouve désormais en quatrième position des producteurs de médicaments, juste derrière l'Italie.

Plusieurs motifs expliquent ce recul. Notamment le "poids de la régulation" et les "lourdes procédures" à mettre en œuvre avant de mettre sur le marché un médicament.

"La France fait figure de dernier de la classe européenne en raison du poids de sa bureaucratie", indique à ce propos le quotidien dans un autre article. De fait, 500 jours sont nécessaires entre l'autorisation de mise sur le marché (AMM) et la...

Lire la suite

Source : Mutualité