Le retour gagnant d’Eric Carreel à la tête de Withings

Le coup était bien masqué mais les proches de l’entrepreneur français se doutaient bien qu’il se tramait quelque chose.

Le finlandais en avait profité pour créer sa division grand public de e-santé. Mais si Nokia a souvent montré une certaine réussite dans ses pivots et autres reconversions, - rappelons que l’industriel a démarré dans le papier et le caoutchouc avant de devenir un géant mondial des télécoms-  le passage à la santé numérique a été plus laborieux, voire manqué quand on analyse le résultat aujourd’hui. Cette activité n’a jamais vraiment décollé. Nokia a eu du mal à intégrer cette division dans sa stratégie globale. Et le départ de Ramzi Haidamus à l’origine du projet de rachat de Withings a sans doute sonné le glas de cette incursion de Nokia dans la santé numérique.

Il n’en fallait pas plus pour qu’Eric Carreel revienne dans la course et rachète son...

Lire la suite

Source : BFM business