Vieillissement de la population : le défi européen

"Comme l'ensemble des pays industrialisés, l'Europe vieillit rapidement du fait de l'allongement de l'espérance de vie et de la chute de la natalité", rappelle Laurent Chalard, géographe de la population à Paris-Sorbonne, dans Le Monde.

Dans les prochaines années, la plupart des membres de l'Union européenne (UE) vont voir leur population active diminuer. Le nombre de 20-64 ans devrait baisser de 0,4% par an d'ici à 2040, selon les projections d'Eurostat.

En l'absence d'apport migratoire, l'Europe pourrait ainsi perdre 16% de sa population d'ici à 2060. Avec, bien sûr, des disparités entre les pays. "La France est mieux lotie, elle vieillit moins vite que l'Italie, l'Espagne ou l'Allemagne", souligne, dans Le Monde, Gérard Cornilleau, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE).

Pour certains, le vieillissement de la population peut représenter une opportunité.

Lire la suite

Source : Mutualité