Etats-Unis: grande avancée pour le "droit d'essayer" des médicaments expérimentaux

Le Congrès américain a approuvé mardi une loi controversée, vigoureusement soutenue par Donald Trump, qui permettra à des patients en phase terminale d'essayer des traitements expérimentaux encore non-autorisés.

"Nous disposons à portée de main de traitements novateurs" qui pourraient donner à ces patients, ayant souvent tout essayé parmi les traitements disponibles, "une deuxième chance à la vie", a plaidé le républicain Michael Burgess, lui-même médecin, lors des débats à la Chambre des représentants avant l'adoption finale du texte. Ce texte sur le "droit à essayer" sera rapidement promulgué par le président américain, qui avait plaidé en sa faveur.

Des médecins et des associations de patients atteints de maladies rares ont toutefois dénoncé ces derniers mois une loi démagogique créatrice de "faux espoirs".

Lire la suite

Source : Sciences & Avenir