La fragilité de l'aidant source d'études

L'étude a été menée avec la CARSAT Sud-Est (Caisse d'Assurance retraite) auprès de 962 personnes interrogées à leur domicile et 876 binômes (aidants/aidés). Les outils de repérage utilisés par les travailleurs sociaux étaient, pour le proche aidant : l'auto-questionnaire FIND (Frail non-Disabled) et la grille GFST (Gerontopole Frailty Screening Test), et pour la personne âgée : la grille Fragire (Frailty Groupe Iso-Ressource Evaluation).

Résultats : des aidants en activité à risque de fragilité

Près de huit personnes âgées interrogées sur 10 sont des femmes dont une avec une fragilité élevée. 64% des aidants sont aussi des femmes et seuls 48% sont à la retraite. 60% sont des enfants, 29% des conjoints.

Les scores des échelles montrent sur deux tiers de ces proches sont à risque de fragilité.

 

Lire la suite

Source : Age Village