Près d’un quart des généralistes se disent malheureux

Les médecins généralistes sont-ils heureux ? Près d’un quart des généralistes (22,4 %) répondent non, selon un sondage mené auprès de 432 médecins généralistes constituant un échantillon représentatif. L’enquête, réalisée au mois de mars (1) par le spécialiste des études de santé APlusA pour le compte de PASS (2) (qui regroupe 7 associations et structures d’entraide pour les soignants), a été publiée ce mardi 24 avril.

Une grande majorité des généralistes se déclarent tout de même « assez heureux » (66,6 %) ou très heureux (11,0 %). L’enquête révèle cependant une grande souffrance au sein de la profession puisque plus de 41 % des généralistes disent avoir été en situation de burn-out au cours de leur carrière et près d’un quart d’entre eux ont connu la dépression.

L’exercice professionnel a un impact négatif sur la vie familiale et personnelle ...

Lire la suite

Source : Le Quotidien du Médecin