Nokia met en vente la start-up de santé connectée Withings

La greffe n’a pas pris. En difficulté sur le marché prometteur de la santé connectée, Nokia s’apprête à se séparer de Withings, une start-up française installée à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Selon nos informations, des entreprises françaises, européennes ainsi que Google et Samsung, qui développent une large panoplie d’objets connectés, seraient en lice pour la reprise de Withings. Dans un marché qui nécessite des moyens colossaux pour accompagner le lancement de nouveaux produits, ces derniers font office de favoris.

Si l’identité du repreneur demeure inconnue, il devrait néanmoins débourser une somme bien inférieure aux 170 millions d’euros versés par Nokia en 2016. En octobre 2017, l’entreprise finlandaise a ainsi annoncé, dans son rapport financier trimestriel, avoir surévalué les actifs de Withings d’un montant avoisinant les 140 millions d’euros.

 

Lire la suite

Source : Le Monde