Martin Hirsch : "L'un des grands enjeux, c'est de casser le mur entre l'hôpital et la médecine de ville"

Le directeur général de l'Assistance publique - hôpitaux de Paris, Martin Hirsch, a redit ce mardi l'importance de l'organisation pour améliorer le malaise qui pèse sur le corps médical.

Car le malaise, explique Martin Hirsch, provient de trois facteurs : le changement de fonctionnement qui conduit à davantage de séjours de courte durée ; le fonctionnement entre les équipes avec un rythme de travail qui a changé et n'est pas toujours optimal ; et enfin les tensions budgétaires.

Pour le directeur général de l'AP-HP, la solution passera notamment par une meilleure coordination entre l'hôpital et la médecine de ville. Des changements qui sont espérés dans les annonces à venir du gouvernement, après que le Président Emmanuel Macron a indiqué des réflexions dans le mois à venir sur l'hôpital.

Lire la suite

Source : France Inter