Dépendance : le Cese presse le gouvernement de réfléchir au financement «sans tarder»

Il y a urgence à agir. Face à la détresse sociale qui grandit dans les Ehpad et au vieillissement de la population, le Conseil économique, social et environnemental (Cese) appelle le gouvernement à « ouvrir sans tarder » un « large débat public » sur les sources de financement de la prise en charge de la perte d’autonomie des personnes âgées, un sujet sur lequel le Sénat avait déjà eu l'occasion de se pencher, à l'occasion d'un rapport sorti en mars 2018.

D’après les projections démographiques, le nombre des plus de 85 ans devrait plus que tripler au cours des 30 prochaines années. « Les ressources qui sont actuellement affectées à la dépendance ne suffiront pas », avertit le Cese, dans un projet d’avis, intitulé « vieillir dans la dignité », et transmis ce mardi à la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn.

Un premier principe d’importance est posé : la « solidarité nationale ». Partant du..

Lire la suite

Source : Public Sénat