Happytech: guerre ouverte au pays des start-up du bien-être au travail

Il était une fois un président jupitérien tout nouvellement désigné par le bon peuple de France. Chevalier servant de la "start-upnation", c'est tout naturellement qu'il se rendit à VivaTech, l'une des grand-messes de la tech française en juin de l'an 2017. C'est là que, convoyant fièrement à travers les allées du salon, il tomba par hasard sur un petit groupe de jouvenceaux et damoiselles, prêts à mener bataille pour évangéliser patrons et DRH à la sainte cause de la qualité de vie au travail.

Sans le savoir, le souverain, en adoubant ces hardis entrepreneurs, allait déclencher une croisade d'une ampleur inédite. Car, à peine quelques mois plus tard, naquit le bien nommé collectif "Happytech". Promettant monts et merveilles aux PME et grands groupes désorientés sur le chemin du bonheur, une quinzaine de chevaliers des temps modernes rassemblés au sein de cette association se ...

Lire la suite

Source : Challenge