Les fake news se propagent 6 fois plus vite que la vérité

L'ère Trump est celle des "fake news", mais peu d'éléments scientifiques étaient jusqu'à présent disponibles sur la manière dont elles se propagent. Aujourd'hui, trois chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT), Soroush Vosoughi, Deb Roy et Sinan Aral, réparent ce manque en publiant une étude à grande échelle sur la diffusion des fausses nouvelles, ce que l'on désigne souvent par l'anglicisme "fake news".

Dans cette étude, parue jeudi soir dans le magazine "Science", ces spécialistes des interactions homme-machine et de l'analyse des mécanismes des réseaux sociaux ont décortiqué la transmission de l'information, révélant des éléments pour le moins surprenants.

A l'origine de cette étude, un constat effectué par Soroush Vosoughi lors de l'attentat du marathon de Boston en avril 2013. "Twitter est devenu notre ...

Lire la suite

Source : L'Obs