Au CHU de Nantes, les boîtes de médicaments distribuées par des robots

C’est la plus grande des Pays de la Loire, mais elle n’est pas ouverte au public et est désormais en partie gérée par des robots. Depuis quelques mois, la pharmacie centrale du CHU de Nantes, située sur le site de Saint-Jacques, est automatisée.

 

L’hôpital, qui s’affranchit de gros moyens en manutention, espère par la même occasion sécuriser encore davantage le circuit du médicament.

Il faut dire que selon l’ANSM, les médicaments sont « la troisième cause d’événements indésirables graves dans les établissements de santé ». Avec ces robots, qui ont coûté la somme de 800.000 euros, quelque 50.000 boîtes sont actuellement concernées (1.000 références). Mais avec le déploiement progressif aux 300 unités de soin, d’ici à quelques mois, le nombre de produits pourrait doubler.

Lire la suite

Source :  20 minutes