Sanofi et Evotec font R & D commune dans les maladies infectieuses

La transformation numérique n'est une sinécure pour aucun secteur d'activité. Pour celui de la santé, c'est même un véritable casse-tête. Les contraintes administratives et règlementaires, l'éclatement des acteurs sur tout le territoire, des contraintes, l'enjeu très sensible des données personnelles des patients, combinés à des pratiques de terrain qui restent "archaïques", donnent des migraines à ceux qui tentent de "simplifier" le parcours du patient ou des médecins. Le chantier est si complexe que le gouvernement a resserré son action autour de trois axes prioritaires à mener d'ici à 2022 : l'accessibilité en ligne des données médicales des patients, la dématérialisation des prescriptions et la simplification du partage de l'information entre les professionnels de santé.

Lifen (anciennement Honestica) arrive à point nommé pour relever ce dernier défi. Créée en 2015 par Franck Le Ouay, ancien co-fondateur et directeur technique du 

Lire la suite

Source : Les Echos