Lifen lève 7,5 millions d'euros pour changer le quotidien des médecins

La transformation numérique n'est une sinécure pour aucun secteur d'activité. Pour celui de la santé, c'est même un véritable casse-tête. Les contraintes administratives et règlementaires, l'éclatement des acteurs sur tout le territoire, des contraintes, l'enjeu très sensible des données personnelles des patients, combinés à des pratiques de terrain qui restent "archaïques", donnent des migraines à ceux qui tentent de "simplifier" le parcours du patient ou des médecins. Le chantier est si complexe que le gouvernement a resserré son action autour de trois axes prioritaires à mener d'ici à 2022 : l'accessibilité en ligne des données médicales des patients, la dématérialisation des prescriptions et la simplification du partage de l'information entre les professionnels de santé.

Lifen (anciennement Honestica) arrive à point nommé pour relever ce dernier défi. Créée en 2015 par Franck Le Ouay, ancien co-fondateur et directeur technique du 

Lire la suite

Source : Sciences et Avenir