Pékin prend les manettes du géant de l’assurance Anbang

Les autorités chinoises ont annoncé, vendredi 23 février, qu’elles prenaient le contrôle d’Anbang Insurance Group, la troisième compagnie d’assurances du pays, pour une durée d’un an.

Officiellement, cette décision vise à maintenir le fonctionnement normal de l’entreprise et à protéger ses clients. “Les pratiques commerciales illégales menées par Anbang Insurance Group sont susceptibles de gravement menacer la solvabilité de la société”, a déclaré la Commission de contrôle des assurances de Chine (CCAC) dans un communiqué, cité par l’agence de presse officielle Xinhua.

Le conglomérat privé, qui s’est fait un nom à l’étranger en achetant, en 2014, le Waldorf Astoria, le célèbre hôtel new-yorkais, pour près de 2 milliards de dollars, est désormais piloté par un “groupe de travail” composé de membres de diverses agences gouvernementales.

 

Lire la suite