Médicaments de demain : l'avenir est sous les tropiques

C’est dans les jungles brésilienne, vietnamienne, malaisienne… que nos scientifiques ont trouvé des antidotes comme la quinine (antipaludique), la tubocurarine (myorelaxant en anesthésie et chirurgie), la guaranine (psychotonique, antimigraineux), l’émétine (antiamibien), l’artémisinine (antipaludique), la pilocarpine (antiglaucome), le captopril (antihypertenseur) et la crépitine, un antiviral issu de l’arbre vénéneux uassacu. Vénéneux, oui, car ces trésors sont souvent issus de poisons mortels. Tout l’art des chercheurs consiste donc à désactiver les substances toxiques dans une plante et stimuler ses effets bénéfiques. Le Dr Bruno David, directeur produits naturels aux laboratoires Pierre Fabre, avertit : « Attention, “naturalité” ne rime pas avec “innocuité”.

Ce n’est pas parce qu’une plante est utilisée en médecine locale que son usage est sans danger ! Des végétaux comme les aristoloches ou les Crotalaria ...

 

Lire la suite