Les Etats-Unis, une superpuissance au système de santé impuissant

«Bonne année à la meilleure nation sur Terre : L’AMÉRIQUE !» Dans ses vœux aux Américains, le 1er janvier, Donald Trump a joué la carte de la fierté nationale. Des républicains aux démocrates, du président au simple élu local, c’est presque une figure imposée de la vie politique : affirmer, haut et fort, la supériorité des Etats-Unis. En matière de santé, le pays a certes des atouts à faire valoir. Sa recherche médicale demeure une référence mondiale, dotée de financements sans pareil (bien qu’en baisse), source d’innombrables avancées et récompensée de multiples prix. Avec 45 % des lauréats, les Etats-Unis dominent ainsi outrageusement le palmarès du prix Nobel de médecine.

Profits massifs

Cette suprématie s’accompagne toutefois d’une sombre réalité : les Etats-Unis ont des indicateurs de santé indignes de leur statut de première puissance mondiale. 

 

Lire la suite