L'influence du vote des seniors

Vivons-nous dans une démocratie des retraités, pour les retraités, par les retraités ?     Évidemment, la question semble provocatrice. Mais une série de faits doit nous interroger sur la capacité du système politique à inclure toutes les classes d’âge. Voici quelques chiffres : 

En France, les plus de 65 ans représentent 19% de la population, mais un tiers des votants. 

La moyenne d’âge de l’électeur inscrit est de 50 ans. 

En 2017, seul un jeune sur cinq (de moins de 30 ans) a voté à toutes les élections (présidentielle et législative). Ce chiffre monte à 1 sur 2 chez les retraités. 

En somme, les plus de 65 ans sont de plus en plus nombreux, ils s’intéressent davantage à la vie politique, et ils votent beaucoup plus que la moyenne. 

La conséquence directe, c’est une forme d’électoralisme ciblé vers les « seniors »...

 

Lire la suite