Ehpad : Elle revendique un ratio d’un agent par résident

Stéphanie Delorme, 34 ans, travaille depuis quinze ans dans un Ehpad des Établissements de santé du Baugeois-Vallée (Maine-et-Loire). Au fil du temps, elle a vu se dégrader les conditions de travail et l’accueil des résidents. En 2011, lors d’une formation pour devenir aide-soignante, la jeune femme sympathise avec des militants FO. L’année suivante, après sa titularisation, elle décide de monter un syndicat FO. Il y avait un syndicat CFDT sur le site, avec une équipe d’une dizaine de personnes, on a décidé de prendre notre destin en main, raconte-t-elle. À l’époque, Stéphanie constate que des tâches normalement dévolues aux infirmier(e)s, comme la distribution des médicaments, sont confiées à des aides-soignants, faute d’effectifs suffisants. La situation s’est encore dégradée depuis. Le matin nous sommes moins de trois dans mon service pour trente-trois résidents. Comment effectuer des soins personnalisés dans ces conditions ?

 

Lire la suite