Une nouvelle nomenclature pour le traitement de l'apnée du sommeil

En vigueur le 1er janvier 2018, cette réforme est l’aboutissement d’une concertation collégiale menée avec l’ensemble des acteurs concernés : médecins, patients, pouvoirs publics, prestataires de santé à domicile et fabricants de dispositifs médicaux.

L’observance du patient constitue la véritable colonne vertébrale de ce texte qui prévoit deux grands dispositifs visant à la favoriser :

1)      Il donne les moyens aux PSAD de suivre au mieux les données d’utilisation de la PPC et mette tout en œuvre, en liaison avec le médecin prescripteur, pour que le patient adhère à son traitement ;

2)      Grande première dans le domaine de la prestation de santé, il repose sur un principe de rémunération à la performance qui indexe la rémunération du prestataire sur l’observance du patient ...

 

Lire la suite