Des téléconsultations dans les Ehpad pour lutter contre les déserts médicaux

Madame Dessagnié, 89 ans, vit dans une maison de retraite à Montpon Menesterol, petit village de Dordogne. Elle souffre de plaies aux jambes qui ne cicatrisent pas et qui nécessiteraient l’avis d’un dermatologue. Mais aucun rendez-vous n’est possible avant plusieurs mois dans les villages alentours. Le Dr Philippe Cardinale, médecin coordinateur de l’Ehpad Foix de Candalle, fait donc appel au service de télémédecine du CHU de Bordeaux, situé à près de 80 kilomètres. Ce sont des « spécialistes auxquels on n’aurait pas accès en temps courant puisqu’on n' en a plus dans la région. On va pouvoir avoir un avis hautement spécialisé du CHU ».

Un chariot de téléconsultation pour examiner les patients à distance

Pour faire face au manque de praticiens, l’Ehpad s’est équipé il y a quelques mois d’un chariot comprenant deux écrans et une caméra. Relié au CHU de Bordeaux...

 

Lire la suite