Santé : Les quatre chantiers de la ministre Agnès Buzyn

Ce n'est pas un hasard si Agnès Buzyn a choisi l'École des hautes études en santé publique, basée à Rennes, pour présenter la politique gouvernementale des cinq prochaines années. Devant les étudiants, la ministre a déroulé les quatre axes de sa « stratégie nationale de santé », publiée le 29 décembre au Journal officiel, et prévenu les futurs cadres de l'administration sanitaire française : « C'est à vous qu'il reviendra de conduire le changement ».

1.Le paquet sur la prévention. Dans ce domaine, la France est en retard. Elle y consacre 2 % de son budget de santé quand l'Italie, par exemple, dépense une part deux fois plus importante. Alors, à l'horizon 2022, Agnès Buzyn voit large : il s'agit de promouvoir la santé « dans tous les milieux et tout au long de la vie ». La ministre insiste sur la prévention à destination des publics précaires, plus touchés que les autres par le tabagisme et l'obésité, notamment...

 

 

Lire la suite