25 millions d'euros d'amende pour le laboratoire Janssen France

L'Autorité de la Concurrence a sanctionné lourdement le laboratoire pharmaceutique Janssen France et sa maison mère Johnson and Jonhnson. Ils doivent s'acquitter d'une amende de 25 millions d'euros pour "dénigrement" de génériques du Durogesic, son médicament princeps, depuis 2007. Cette amende découle d'une procédure engagée par l'Autorité de la Concurrence, saisie par le laboratoire pharmaceutique Ratiopharm, devenu Teva Santé. Dans sa décision, l'institution juge que le laboratoire Janssen a "retardé l'arrivée sur le marché des génériques de Durogesic et freiné, dans un second temps, leur développement", précise l'Autorité dans un communiqué.

Le Durogesic est un antalgique opioïde puissant, dont la substance active est le fentanyl, prescrit pour le traitement de la douleur sévère. Il est notamment délivré aux patients atteints de douleurs chroniques d'origine cancéreuses dont ...

 

Lire la suite