40% des cancers pourraient être évités

Nous le savons : certains choix de mode de vie peuvent augmenter le risque de cancer, mais une nouvelle étude met en perspective le nombre de décès liés au cancer qui pourraient être stoppés en modifiant nos styles de vie.

Des chercheurs ont découvert que 38 % des décès par cancer — soit environ 16 700 décès au total — auraient pu être évités en réduisant les facteurs de risque, tels que le manque d’exercices physiques, la consommation d’alcool et/ou de tabac. En tête de liste, sans surprise, vient le tabagisme, responsable de 23 % des décès liés au cancer. Les chercheurs espèrent ici mettre en évidence le nombre de vies pouvant être sauvées grâce à une action préventive. « Le cancer est la plus grande cause de décès en Australie », note David Whiteman, du Berghofer Medical Research Institute en Australie et principal auteur de l’étude. « Il aura coûté la vie à 44 000 personnes en 2013, et causé beaucoup de chagrin ».

 

Lire la suite