Retraite : l'OCDE plaide pour des départs un peu plus à la carte en France

L'organisation internationale critique dans un rapport publié ce mardi les limites du cumul emploi-retraite et de la retraite progressive à la française.

 

Depuis deux ans, la vague de grandes réformes des systèmes de retraite dans les pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) est retombée. Les âges de départ pour obtenir une pension à taux plein ont, il est vrai, beaucoup augmenté un peu partout.

Pour un jeune de 20 ans qui débute sa carrière en 2016, ce sera plus de 70 ans en Italie et au Pays-Bas, où l'ajustement est automatique, en lien avec l'espérance de vie. En France, qui reste l'un des pays où l'on part le plus tôt, ce sera 64 ans, en tenant compte de  la réforme de 2015 du régime complémentaire Agirc-Arrco , contre 61,5 ans pour ceux qui ont liquidé leurs droits en 2016.

 

Lire la suite